SoftMatters

PhD student

AnnaSaint Pierre

PhD defense & exhibition, 21st of March 2022. Captured by Beryl Libault.

Textilising the built memory through architectural rubble’s in situ recycling (2022)

Anna Saint Pierre, CIFRE funded PhD with the architectural agency SCAU, prepared at Ensadlab, Ecole des Arts Déco, PSL University. Supervision: Jean-François Bassereau, Aurélie Mosse, Eric de Thoisy.

Une architecture dont la démolition a fait disparaître la forme peut-elle transmettre une mémoire par la sauvegarde de ses matériaux ? Comment sublimer les déchets de démolition pour leur conférer des propriétés textiles ? Comment travailler les déblais et gravats comme matière à création dans le contexte du projet architectural ? Les résultats de la thèse montrent comment la recherche en design textile-matière peut contribuer à l’émergence de nouveaux modes de conception et de transmission de la mémoire bâtie. Ces résultats modifient l’appréciation du contenu des bennes de démolition, et plus largement de l’environnement urbain, en les appréhendant comme de futurs gisements. Le bureau d’architecture SCAU, ses projets et ses chantiers, ont servi de terrain d’étude et de collaborations pour créer des connaissances hybrides sur le recyclage in situ des déchets architecturaux avec le laboratoire de la Manufacture de Sèvres, l’École des Mines ParisTech de Paris et le département de recherche de l’entreprise Saint-Gobain Recherche. À travers des analogies entre les structures textiles et structures bâties, cette thèse a contribué à l’élaboration de solutions alternatives à la mise en décharge de tout ou partie d’édifices dans la perspective de renouveler la matérialité architecturale. La déconstruction du bâti à des échelles de plus en plus fines et la pratique en ateliers et en agence ont abouti à la création d’une série d’outils de conception basée sur l’échantillonnage. Gravathèques, palettes granulométriques, gammes de matériaux de seconde-vie ont été regroupées sous la forme d’une matériauthèque spécialisée qui prend en compte la fonction mnémonique des matériaux, classés par adresse, historique et ouvrabilité. Ainsi, les matériaux de construction en fin de vie ont été repensés pour être de nouveau utilisables, à l’image d’un fragment de brique qui est successivement devenu pigments, céramiques, émaux, tissus, filaments, terrazzos, gabions, enduits, pisés, etc.

Related publications

More pictures on Anna’s Instagram